Conditions d’utilisation & mentions légales

Le site L’Agence d’information est édité par l’association L’Agence d’information.

Directeur de publication : Michel Sitbon

Hébergeur :

L’Agence d’information est hébergé par Bitin.fr sur les serveurs d’Infomaniak, en Suisse.

Conditions d’utilisation

En utilisant les services de L’Agence d’information et de son site www.lagencedinformation.com, l’internaute prend note et accepte les conditions ici énumérées :

Collecte et traitement de données personnelles :

Les informations éventuellement recueillies par L’Agence d’information ne sont jamais communiquées à des tiers. Sauf cas particulier, ces informations proviennent de l’enregistrement volontaire d’une adresse courriel fournie par l’internaute, lui permettant de recevoir une documentation ou une newsletter, de demander son inscription dans le comité rédactionnel du site ou de se renseigner sur un point quelconque.

Cookies :

Certaines informations nominatives et certains marqueurs témoins peuvent être enregistrées par L’Agence d’information sur l’ordinateur personnel de l’internaute sans expression de la volonté de ce dernier ("cookies"). Sauf indication contraire explicite [ssauf accès à l’espace privé du site, aux forums et à votre espace personnel, ces procédés techniques ne sont pas indispensables au bon fonctionnement de L’Agence d’information et leur utilisation peut bien entendu être désactivée dans le navigateur utilisé par l’internaute sans que sa navigation en soit affectée. Aucune de ces informations n’est conservée par le site après déconnexion de l’internaute.

Limitation de responsabilité :

L’Agence d’information comporte des informations mises à disposition par des sociétés externes ou des liens hypertextes vers d’autres sites ou d’autres sources externes qui n’ont pas été développés par L’Agence d’information [1]. Les comportements des sites cibles, éventuellement malveillants, ne sauraient être rattachés à la responsabilité de L’Agence d’information. Plus généralement, le contenu mis à disposition sur ce site est fourni à titre informatif. Il appartient à l’internaute d’utiliser ces informations avec discernement. La responsabilité de L’Agence d’information ne saurait être engagée de fait quant aux informations, opinions et recommandations formulées par des tiers.

Dans la mesure où L’Agence d’information ne peut contrôler ces sites ou sources externes, L’Agence d’information ne peut être tenu pour responsable de la mise à disposition de ces sites ou sources externes et ne peut supporter aucune responsabilité quant aux contenus, publicités, produits, services ou tout autre matériel disponible sur ou à partir de ces sites ou sources externes. De plus, L’Agence d’information ne pourra être tenu responsable de tous dommages ou pertes avérés ou allégués consécutifs ou en relation avec l’utilisation ou le fait d’avoir fait confiance au contenu, à des biens ou des services disponibles sur ces sites ou sources externes.

Charte de participation

La participation au site L’Agence d’information est conditionnée au respect de la Charte suivante :

Dès lors que vous publiez des contenus [*] (articles, commentaires, …) - vous vous engagez à respecter la présente Charte de participation au site L’Agence d’information (dont l’adresse [URL] est www.lagencedinformation.com).

1 - Contribuer

Pour contributer à L’Agence d’information, vous devez être âgé de 18 ans et plus ou avoir l’autorisation d’un parent si vous êtes mineur. Vous devez disposer d’une adresse de courrier électronique (e-mail) valide.

2 - Respecter les autres

Vous vous engagez à ne pas publier d’article ou de commentaire :
• à caractère raciste, xénophobe, sexiste, négationniste, ou pédo-pornographique ;
• injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l’image, ou aux droits de la personnalité de quiconque ;
• portant atteinte à la dignité humaine ;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits.

Vous garantissez disposer de tout droit et autorisation requis pour l’exploitation d’un quelconque contenu [*] dans le cadre de chacune de vos contributions de façon à ne pas violer les droits des tiers (droit d’auteur appliqué aux photographies, images, textes ; droit à l’image,…).

3 - Responsabilités

Les textes et commentaires publiés sur L’Agence d’information n’engagent que leurs auteurs. Les articles des sites référencés (syndication) sont uniquement proposés à titre informatif et n’engagent que leurs auteurs.
Vous êtes donc seul et entièrement responsable de tous propos et contenus que vous publiez via votre compte, après inscription et vous vous engagez à garantir et relever indemne le site L’Agence d’information dont l’adresse internet est L’Agence d’information de toute conséquence de votre utilisation des services proposés par L’Agence d’information (publication de textes, d’images et autres contenus [*], utilisation des listes de diffusion et autres services de messagerie, etc…) .

Les pages et le contenu de ce site sont générés par le logiciel libre SPIP distribué sous licence GNU / GPL (Licence Publique Générale) et le squelette "Présentation" développé par Bitin.fr. Vous pouvez les utiliser tous les deux librement pour réaliser votre propre site web. Pour plus d’informations, reportez-vous aux sites spip.net et Bitin Templates.

* : Contenu : texte, image animée ou statique, donnée, information, son, fichier multimédia, structure de page, code, fonction, élément de navigation, hyperlien, logiciel, etc…

[1Les articles des sites référencés (syndication) sont uniquement proposés à titre informatif et n’engagent pas les opinions de l’Agence d’information

Mis en ligne par Webmaster
 30/05/2013
 http://www.lagencedinformation.com/007-conditions-d-utilisation-mentions.html
Sauf mention contraire, droits de reproduction et diffusion autorisés selon la licence Creative Commons Attribution BY-SA 4.0

La Nuit rwandaise 11 - Volume 1 | La Nuit rwandaise 11 - Volume 2

LE TARTUFFE OU L’IMPOSTEUR / ARCHIVES & TÉMOIGNAGES / LES FAITS SONT TÊTUS / DOCUMENTS / NEGATIONNISME ET EGLISE / RWANDA, DEMAIN / LA NUIT BURUNDAISE / LA NUIT CONGOLAISE / DOCUMENTS / DOSSIER DGR / RWANDA, ILS ECRIVENT / REMERCIEMENTS


 En savoir plus

Voir aussi

Rafles à Goma et Bukavu : confirmation

 Il se confirme que depuis mardi une vague d’arrestation de grande ampleur est en train de se produire à Goma et Bukavu, à l’est de la RDC. Cette catastrophe (...)

Il se confirme que depuis mardi une vague d’arrestation de grande ampleur est en train de se produire à Goma et Bukavu, à l’est de la RDC. Cette catastrophe prend place en dépit de l’importante présence à Goma de casques bleus et de la brigade spéciale offensive sous commandement tanzanien décidée par le Conseil de sécurité en mars.

It is confirmed that, since tuesday 11 of june, an important wave of arrest in unfolding among the Tutsi population of Goma and Bukavu, in eastern Congo. This humanitarian catastrophy is happening despite the heavy presence of UN peacekeeping forces, and of the special offensive brigade under tanzanian command decided by security council in march.

Mis en ligne par L’Agence d’information

 13/06/2013

Les arrière-pensées gouvernementales de la démobilisation du M23

 Pour la Monusco, un plan de réintégration des soldats de l’ancienne rébellion en dehors de leurs communautés d’origine n’est pas viable. Le M23 ne l’acceptera pas (...)

Pour la Monusco, un plan de réintégration des soldats de l’ancienne rébellion en dehors de leurs communautés d’origine n’est pas viable. Le M23 ne l’acceptera pas et les risques de nouvelles tensions ne sont pas à prendre à la légère.

For Monusco, a plan to reintegrate former rebel soldiers outside their communities of origin is not viable. The M23 will not accept it and the risk of new tensions are not to be taken lightly.

Mis en ligne par L’Agence d’information

 26/01/2014

RDCongo : Le régime sous pression

 Le pouvoir a été obligé de faire les premières concessions face à la contestation populaire et aux inquiétudes des chancelleries hantées par le spectre d’un (...)

Le pouvoir a été obligé de faire les premières concessions face à la contestation populaire et aux inquiétudes des chancelleries hantées par le spectre d’un embrasement incontrôlable. Mais le retrait de la disposition litigieuse de la nouvelle loi électorale qui aurait permis à Joseph Kabila de prolonger sa mandature au-delà de 2016 doit être entérinée par la signature du magistrat suprême et ne semble pas en tout cas épuiser les revendications du mouvement de masse

The regime had to do the first concessions considering the popular contestation and the fear of the diplomats haunted by the fact that the country would slide into chaos. But the deletion of contested law that would have permitted to Joseph Kabila to prolong his mandate beyond 2016 must be endorsed by the signature of the supreme magistrate and doesn’t seem to exhaust the demands of this mass mouvement.

Mis en ligne par L’Agence d’information

 25/01/2015