Mouvements de troupes et préparatifs guerriers au Kivu

20/06/2013
20/06/2013

Une attaque générale contre les positions du M23 pourrait bien être en train de se préparer. Ne remontent, toutefois que très peu d’informations. Sont évoqués des "experts français". On attend confirmation.

A general attack against the M23 zone could be unfolding. But very few news arrive. Some "french experts" are mentioned. We wait for confirmation.

On apprenait le 18 juin qu’il y aurait « des mouvements massifs des éléments armés de FDLR et FARDC partis dans la journée de Bambo et de Tongo avec pour mission d’attaquer Kalengera et Rumangabo ». « Une autre troupe de même composition, assistée d’experts Français » devait « tenter de contourner les positions avancées du M23 autour de Goma, pour déboucher vers Kibumba et traverser la frontière congolo-rwandaise afin d’aller déstabiliser le Rwanda »... [1]

Parlant toujours au futur, la même dépêche évoquait l’entrée en lice des forces sud-africaines, la South Africa National Defence Force (SANDF), supposée « faire effectuer à ses avions, les vols de reconnaissance, cette nuit du 18 au 19 Juin ».

Notre correspondant à Goma confirme qu’il y a eu de nombreux vols d’hélicoptères, le 19 en fin de journée : « Ça circule grave »

Dans le silence général des médias, que ce soit pour démentir ou pour confirmer ces informations, on apprenait à Kinshasa qu’« une dizaine d’éléments du M23 ont été tués » ainsi que c’était déjà annoncé la semaine dernière de façon infondée. Cette dépêche ajoute que la « circulation est restée bloquée depuis ce lundi 17 juin entre Rutshuru centre et Rubare sur la route vers Goma » – ce qui laisse entendre que les mouvements de troupes dénoncés pourraient bien avoir eu lieu. [2]

D’autre part, on apprenait que se seraient produit de « brefs combats d’une rare violence entre les combattants Maï-Maï des Forces de la défense des intérêts du peuple et un convoi des rebelles éléments du M23 ».

Ainsi, en dépit des pourparlers de Kampala, ce serait un front composé des forces offensives des Nations unies alliées aux FARDC, aux forces génocidaires (FDLR), et auxquelles il faudrait ajouter les redoutables Maï Maï, qui se mettrait en position pour attaquer le M23.

On attend confirmation.

[Source : l’Agence d’Information - dépêche n°5]

Mis en ligne par L’Agence d’information
 20/06/2013
 https://www.lagencedinformation.com/011-mouvements-de-troupes-et.html
Sauf mention contraire, droits de reproduction et diffusion autorisés selon la licence Creative Commons Attribution BY-SA 4.0

La Nuit rwandaise 11 - Volume 1 | La Nuit rwandaise 11 - Volume 2

LE TARTUFFE OU L’IMPOSTEUR / ARCHIVES & TÉMOIGNAGES / LES FAITS SONT TÊTUS / DOCUMENTS / NEGATIONNISME ET EGLISE / RWANDA, DEMAIN / LA NUIT BURUNDAISE / LA NUIT CONGOLAISE / DOCUMENTS / DOSSIER DGR / RWANDA, ILS ECRIVENT / REMERCIEMENTS


 En savoir plus

Voir aussi

Tentatives échouées de rapatriement forcé des combattants ex-M23

 Malgré l’intervention musclée des forces ougandaises dans le camp militaire de Bihanga, les jeunes militaires de l’ancienne rébellion ont opposé une résistance (...)

Malgré l’intervention musclée des forces ougandaises dans le camp militaire de Bihanga, les jeunes militaires de l’ancienne rébellion ont opposé une résistance farouche à leur déportation en RDC, où leur vie est en danger, et les autorités de Kampala ont pour le moment suspendu l’opération.

Despite the strong intervention of the Ugandan forces in the Bihanga military camp, the young soldiers of the former rebellion fiercely resisted their deportation in DRC, where their lives are in danger. Kampala authorities currently suspended the operation.

Mis en ligne par L’Agence d’information

 16/12/2014

RDC/Kasaï. Assassinat des experts : un haut officier FARDC sur la (...)

 En confiant au général Lombe, à la veille de son départ, l’itinéraire qu’elle allait emprunter, Zaida Catalan a-t-elle signé son arrêt de mort, celui de son (...)

En confiant au général Lombe, à la veille de son départ, l’itinéraire qu’elle allait emprunter, Zaida Catalan a-t-elle signé son arrêt de mort, celui de son collègue Michaël Sharp et de leur interprète congolais Betu Tshintela ? Confortée par nombreux indices, l’hypothèse est plus que probable.

Mis en ligne par L’Agence d’information

 7/04/2017

RDC : Mobilisation autour de Beni

 Pendant un an et demi dans le grand nord du Nord-Kivu, les populations, terrorisées, ont subi le martyre en silence et les élus de la province se sont tus. (...)

Pendant un an et demi dans le grand nord du Nord-Kivu, les populations, terrorisées, ont subi le martyre en silence et les élus de la province se sont tus. Maintenant que les responsabilités du régime dans les massacres éclatent au grand jour, les langues se délient. Les initiatives pour arrêter la spirale infernale des massacres se multiplient prenant l’allure d’une contestation du pouvoir et du chef de l’État duquel on exige le départ dans le respect du délai constitutionnel de décembre prochain.

Mis en ligne par L’Agence d’information

 21/05/2016